Extraction des dents de sagesse

Les dents de sagesse peuvent parfois créer des problèmes et il est alors préférable de les extraire. 

Il existe deux types d’extraction des dents : extraction dentaire simple et extraction chirurgicale. L’extraction chirurgicale d’une dent appartient à la catégorie des soins chirurgicaux et constitue une opération en chirurgie buccale.

L’extraction simple se fait généralement fait avec une pince, mais il existe certains cas où cela est insuffisant. On parle alors d’opération de type chirurgicale. Cela concerne généralement des dents incluses, positionnées sous la gencive ou dans l’os. Et les dents de sagesses!

Extraire des dents couvertes par la gencive

Le cas typique d’extraction chirurgicale concerne une dent de sagesse qui n’a pas percée la gencive. La dent n’a pas fait irruption, soit par manque d’espace, soit parce que la dent est en position anormale dans la mâchoire. Dans les deux cas, une petite chirurgie est nécessaire. Cela s’applique aussi à une dent de sagesse qui aurait partiellement fait irruption, c’est à dire qu’une partie seulement de la dent est découverte.

En effet, lorsqu’elles manquent d’espace pour faire irruption, les dents de sagesse peuvent occasionner un déplacement dentaire, voire la mobilité de certaines dents. Cette situation apparaît clairement sur une radio panoramique et la dent de sagesse doit alors extraite pour éviter des problèmes à moyen terme.

Ne pas régler un problème de déplacement dentaire peut effectivement causer des soucis esthétiques et fonctionnels, comme l’inflammation des gencives. Cela augmente aussi le risque de caries dentaires, car les dents peuvent ne sont plus correctement agencées.

 

Comment se déroule l’extraction dentaire?

La chirurgie s’effectue sous anesthésie locale et n’occasionne pas de douleur pour le patient. Après l’anesthésie, la première étape consiste à inciser la gencive et à retirer l’os qui entoure la dent. L’extraction peut alors avoir lieu. Enfin, le spécialiste referme la surface pour assurer la cicatrisation.

La peur du traitement dentaire fait repousser pour beaucoup le moment de se rendre chez son dentiste, qu’il s’agisse d’une extraction dentaire simple ou plus complexe. Cela peut causer des douleurs importantes ou des inflammations, et ouvrir sur des problèmes plus importants, c’est la raison pour laquelle un examen annuel au minimum est recommandé.