Renoncement aux soins dentaires en Suisse : la solution en Hongrie ?

Si le renoncement aux soins dentaires est moins important en Suisse qu’en France, la difficulté d’accès aux soins dentaires pour raison financière reste un obstacle pour beaucoup de ménages qui ne disposent pas des ressources financières suffisantes pour se payer des soins dentaires onéreux.

Tirelire or

Renoncement aux soins dentaires en Suisse

La santé buccodentaire à une incidence sur la santé et ne pas se soigner les dents impacte négativement l’état de la personne concernée.

Si les ménages au revenus élevés n’envisagent pas de se soigner les dents hors de Suisse et insistent sur l’importance de « consommer localement », certains ménages ne peuvent faire face aux prix des soins dentaires élevés et trouvent donc une solution en France ou en Hongrie.

Ils seraient 5% à renoncer purement et simplement à des soins dentaires pour des raisons financières.

Coût des soins dentaires en Suisse

La facture moyenne annuelle des coûts dentaires s’élevait en 2013 à 464 francs par personne et 90% de la prise en charge porte directement sur les ménages. L’hygiène buccodentaire des Suisses étant bonne, ce montant masque donc de fortes disparités entre les différentes classes de population helvétique.

Pas étonnant dans ces circonstances que le budget santé et soin des dents soient un budget important pour certaines familles. Pour un moyenne nationale de 5%, ils sont par exemple plus de 9% dans la région lémanique à renoncer au soin dentaire pour raison financière.

dentiste

La solution en Hongrie ?

En comparant les tarifs des soins dentaires entre la Suisse, la France et la Hongrie, beaucoup se tournent désormais vers la Hongrie qui est prisée des helvètes pour son rapport qualité-prix optimal.

Située à 1h30 de Genève ou de Bâle, Budapest est la capitale dentaire de l’Europe depuis 30 ans et les suisses ne s’y trompent pas.

Ils sont toujours plus nombreux à se rendre en Hongrie afin de bénéficier de l’expertise des dentistes hongrois et des bas coûts qu’offre le pays.

Qui dit coût bas ne veut pas dire « low-cost » et la qualité des soins est équivalente aux standards constatés ailleurs en Europe occidentale.

Notre Centre Implant Maurice accueille de nombreux suisses chaque année afin de leur faire bénéficier d’économies importantes sur des traitements dentaires de qualité.

Articles similaires